Quels sont les 3 principaux types d’industrie au Canada ?

L’industrie Canadienne

Le secteur des services comme le tourisme et le transport représente actuellement la principale activité économique du Canada. Le domaine de l’industrie est toutefois à l’origine de 28 % environ du PIB du pays selon les estimations de 2017. La manufacture, les mines et la construction en sont les branches les plus importantes.

Si vous envisagez de visiter le Canada, n’oubliez pas votre AVE ! C’est le document avec lequel vous serez autorisé à voyager vers le Canada. Plus facile, plus vite et moins cher à obtenir que le visa, l’AVE est valable pour cinq ans et autorise des entrées multiples pour une période maximale de six mois.

Les grandes lignes de l’histoire des industries du Canada

Les débuts de l’industrialisation au Canada

L’exploitation des ressources naturelles notamment la pêche et la traite des fourrures ainsi que leur commercialisation étaient les principales activités économiques du Canada durant l’ère coloniale. Les autochtones les échangeaient contre des armes ou encore des outils métalliques.

L’activité industrielle se développe toutefois progressivement dans le pays. Les équipements fournis par l’Europe et l’Amérique durant la révolution industrielle ont par ailleurs favorisé cette expansion. C’est ainsi que les premières papeteries et usines de fabrication de machines comme les locomotives à vapeur ont vu le jour au XIXe siècle. La fin de ce siècle a même été marquée par le début de l’utilisation des procédés manufacturiers mécanisés dans les villes de Montréal et Toronto.

Les industries et les Guerres Mondiales

En outre, ce secteur d’activité connaît un développement remarquable durant la Première Guerre Mondiale grâce à la fabrication d’armements militaires. Les industries et les emplois manufacturiers deviennent rapidement les piliers de l’économie du pays. Plus tard, dans les années 1920, le Canada devient l’un des leaders mondiaux dans le secteur automobile.

La croissance des industries, notamment celles qui sont liées à l’exploitation des ressources comme le bois, la pêche ou encore les papiers, connaît cependant un ralentissement brusque durant la « Grande Dépression » de 1930. L’exportation est en déclin et plusieurs entreprises du secteur sont alors contraintes de se retirer du marché. Les activités se poursuivent toutefois dans le domaine manufacturier pour fournir le pays, principalement, en matériels militaires durant la Deuxième Guerre Mondiale.

L’expansion de la période d’après-guerre

Le secteur est tellement fructueux que le gouvernement décide plus tard de créer de nombreuses usines spécialisées dans la production d’outils de guerre stratégiques comme le caoutchouc synthétique et l’exploitation des ressources nucléaires.

Le Canada se retrouve finalement parmi les plus grandes puissances industrielles du monde après la Deuxième Guerre Mondiale. Le secteur s’est très vite développé et d’autres branches de l’industrie ont vu le jour : la production de produits électroménagers et alimentaires, l’industrie du pétrole, la fabrication automobile et bien d’autres encore. Le secteur tertiaire a également connu une forte croissance durant cette période notamment grâce à l’ouverture de plusieurs institutions financières, restaurants, centres commerciaux et le développement du commerce.

Les débuts de XXIe siècle

Des problèmes surgissent encore par la suite, ce qui conduit le gouvernement fédéral à adopter une nouvelle politique protectrice concernant les propriétés et les investissements étrangers. Elle vise à favoriser le développement économique du pays.

Plus tard, l’instauration de la politique néo-libérale a toutefois entraîné une grande chute de la production industrielle au début du XXIe siècle. De nombreuses entreprises manufacturières ferment leurs portes. Mais le Canada garde sa place parmi les plus grandes puissances grâce aux autres secteurs d’activités comme la finance, le tourisme, le commerce et la technologie de l’information.

 

Les principaux secteurs industriels du Canada

La mine, la manufacture et la construction sont les plus grands secteurs industriels du Canada. Ils sont à l’origine de plusieurs millions d’emplois.

L’industrie manufacturière

Le secteur manufacturier inclut toutes les sociétés qui se spécialisent dans la fabrication de produits, l’installation, la réparation et les opérations de sous-traitance. Ces entreprises sont donc à l’origine des machines et équipements qui garantissent le bon déroulement de l’extraction minière, des explorations et des exploitations des ressources du pays. Elles répondent également aux besoins et attentes des départements recherche et développement de l’industrie chimique, de l’industrie textile et de l’industrie pharmaceutique.

Le domaine manufacturier se charge aussi de la fabrication d’articles et biens de consommation qui visent à améliorer les conditions de vie de la population en général. Il regroupe par exemple les sociétés productrices de voiture, de réfrigérateurs, d’ustensiles de cuisine, de matériels scolaires et bien d’autres encore. L’industrie agroalimentaire, qui se charge de la transformation des aliments et des emballages, est également incluse dans ce secteur.

En outre, le Canada est connu comme étant l’un des leaders mondiaux dans les industries aéronautique et électronique. Le domaine de la robotique et de l’automatisation des procédés sont d’ailleurs en plein essor dans le pays. Bien qu’une grande partie de la production soit réservée au marché intérieur, l’export n’est pas en reste. Les États-Unis sont les principaux clients grâce aux accords de libre-échange.

L’industrie de la construction

L’industrie de la construction dispose d’une grande place dans les activités du secteur secondaire au Canada. Les nombreux buildings et gratte-ciels du pays, notamment à Toronto, ainsi que les infrastructures et les projets d’ingénierie du pays le prouvent. Cela date d’ailleurs de la période d’après-guerre où le nombre d’immigrants à la recherche de logement et de travail a explosé. Les emplois dans l’industrie ont commencé à se développer à cette époque.

La gestion de projet est généralement confiée aux entrepreneurs spécialisés dans le domaine. Ces derniers peuvent ensuite choisir de faire intervenir des petites et moyennes entreprises ou autres sous-traitants et consultants pour garantir le bon déroulement des travaux de la préparation jusqu’à la finition. Les routes, les bâtiments, les écoles, les hôpitaux, les centrales nucléaires et hydroélectriques ou encore les pipelines représentent des exemples concrets de l’importance cette branche de l’industrie canadienne.

Les filières minières

La mine représente également une branche industrielle importante au Canada. Le pays est effectivement classé parmi les leaders mondiaux dans la production de Zinc, d’Uranium, de Nickel ou encore de Cuivre. Les ressources minières exploitables de ce territoire Nord-Américain sont nombreuses.

L’industrie pétrolière est aussi un domaine en pleine expansion au Canada. Les grandes entreprises du secteur se chargent de la transformation des ressources comme le pétrole ou encore le gaz naturel en produits utiles comme les carburants, les plastiques ou encore les fertilisants.

 

Les emplois industriels au Canada

Les métiers du secteur industriel sont donc nombreux au Canada. Chef de projet, manufacturier, technicien de maintenance, ingénieur, sous-traitants ou encore main-d’œuvre sont des exemples d’emplois accessibles dans ce domaine. Des secteurs d’activité variés sont par ailleurs disponibles en fonction des compétences : industrie pharmaceutique, équipementiers, industrie textile, industrie agroalimentaire, raffinage, travaux publics, production d’énergies renouvelables, chimie, métallurgie, chaudronnerie, plasturgie et beaucoup d’autres encore.

Il est cependant important de suivre des formations académiques pour faciliter les recherches et obtenir les meilleurs entretiens d’embauches. Un bac pro, un BTS (Brevet de Technicien Supérieur) ou encore un diplôme d’ingénieur BTP sont des exemples de parcours à favoriser. Il est également possible d’opter pour des formations courtes incluant des stages de professionnalisation.

Le salaire de base de l’industrie au Canada se trouve aux alentours des 26 dollars canadiens par heure. Les employés expérimentés, quant à eux, peuvent percevoir jusqu’à près de 70 dollars canadiens par heure en moyenne. Une amélioration continue dans les performances permet de monter rapidement en grade.

 

En résumé

Les industries, notamment les filières minières, manufacturières et construction, tiennent une place importante dans l’économie canadienne. Les chercheurs essayent aujourd’hui de trouver des solutions pour améliorer l’industrie du futur. Ils sont soutenus pour le gouvernement qui adopte également une politique visant à réduire les impacts des usines sur l’environnement en réduisant la production de GES (gaz à effet de serre).