Quelles sont les provinces francophones au Canada ?

La République fédérale du Canada est l’un des pays les plus attractifs au monde. Elle dispose en effet de nombreux atouts touristiques, économiques et dialectiques. Le Canada est un pays à dualité linguistique ayant comme langues officielles le français et l’anglais. Cette nation officiellement bilingue possède des provinces et territoires essentiellement francophones, d’autres anglophones et certains bilingues. Une immersion en langue française est possible sur toute l’étendue du territoire canadien. Il est toutefois recommandé aux nouveaux arrivants d’effectuer cette dernière dans les milieux francophones. Découvrez dans cet article les provinces et territoires francophones du Canada.

Le Québec et la francophonie

Le Québec est la province la plus vaste du Canada et la seconde la plus peuplée derrière l’Ontario. Cette province bilingue est sujet à une rivalité historique entre francophones et anglophones. Le Canada est un pays membre du Commonwealth et sa première langue officielle parlée est l’anglais. Ce n’est qu’en 1968 que le français sera déclaré deuxième langue officielle du pays par le Premier ministre Pierre Trudeau.

Bien que la communauté francophone constitue la population minoritaire sur l’ensemble du pays, une grande exception est notée au Québec. Avec en tête sa plus grande ville Montréal, la province du Québec est la plus francophone du pays. Environ 95% de la population du territoire parle couramment français dont 80% ont le français comme langue maternelle.

Toutefois, le français parlé au Québec est légèrement différent de celui parlé dans les autres pays de la francophonie. La différence est généralement notée dans la dialectologie et la phonétique. Il faudrait donc un petit temps d’adaptation pour s’approprier du style francophone canadien en général et québécois en particulier.

Les Québécois francophones sont majoritaires au Québec et forment une branche importante de l’organisation internationale de la Francophonie. La province du Québec est la plus indiquée pour vivre une immersion en expression française au Canada. Elle attire également les populations anglaises ne maitrisant pas parfaitement la langue de Shakespeare.

La Charte de la langue française et la loi sur les langues sont très importantes pour les millions de francophones du Québec. Elles protègent en effet les droits linguistiques des communautés francophones de la province. Ces législations sont également bénéfiques aux visiteurs canadiens, car elles exigent que ceux-ci soient informer et servir en français.

Le Québec est le centre francophone du Canada et un séjour dans la province permet d’apprendre plusieurs dialectes de la langue française. Il est toutefois déconseillé de comparer le français parlé à celui de la France, mais de savourer au contraire les différents accents.

La francophonie en Ontario

L’Ontario est la plus peuplée des provinces canadiennes et la première région commerciale et industrielle du pays. Elle abrite une présence francophone assez minoritaire dominée par une forte population anglaise. Les Franco-ontariens ne représentent que 5% de la population de la région. L’anglais est la langue maternelle de plus de 70% de la population ontarienne.

Environ 20% des Ontariens comprennent à la fois l’anglais et le français. La francophonie de l’Ontario est peu importante, mais présente toutefois quelques avantages. En effet, bien que l’anglais soit la principale langue de travail de la province, la maitrise du français permet :

  • De candidater pour des offres d’emplois bilingues (français et anglais) ;
  • D’étudier dans une école ou une université de langue française ;
  • De bénéficier des services communautaires en français ;
  • D’obtenir l’aide de l’office des affaires francophones en étant immigrants francophones.

D’autre part, le nombre de francophones dans les différentes villes de la province permet au gouvernement fédéral et provincial d’évaluer les besoins. Le nombre de services sociaux francophones dans les provinces et territoire du Canada sont fonction du pourcentage de francophones. L’Ontario est la province abritant le plus de Canadiens francophones derrière le Québec.

Il existe de ce fait, une assemblée de la francophonie en Ontario et une société économique de l’Ontario. Ladite province renferme la capitale fédérale du Canada Ottawa qui est un centre administratif linguistique. Les pouvoirs centraux du pays étant assis dans cette ville, le français et l’anglais y sont couramment parlés. Toronto la plus grande ville de la région est aussi une excellente destination pour les francophones.

Outre le Québec et l’Ontario, la francophonie est aussi présente par endroit dans les autres provinces canadiennes.

La francophonie dans les autres provinces du Canada

Le Québec et l’Ontario sont les provinces avec le plus grand nombre de populations francophones au Canada. La majorité des autres régions du pays sont des provinces anglophones avec des minorités francophones. Le Nouveau-Brunswick en possédant approximativement 250.000 francophones, est l’une des provinces qui valorise encore la langue française.

En effet, la francophonie perd du terrain au Canada, malgré une augmentation croissante du nombre de francophones. Selon plusieurs enquêtes et rapports linguistiques, seuls 30% de la population canadienne affirme pouvoir s’exprimer correctement en français. Il existe toutefois dans chaque province, des structures et organismes francophones qui soutiennent la culture de la langue française.

Ils sont généralement liés au gouvernement provincial ou fédéral et offrent différents services d’accueil et d’intégration. Bien que la république du Canada soit officiellement un État bilingue, les provinces et territoires ne le sont pas. Il existe environ 90.000 francophones dans la province de l’Alberta, soit 2,4% de la population de la région. L’Alberta est une province très touristique dotée de plusieurs trésors naturels.

La probabilité de retrouver un citoyen parlant couramment la langue française est toutefois très faible. En abritant une dizaine de parcs, la province de la Colombie-Britannique est l’une des régions canadiennes les plus attractives. Elle possède environ 72.00 francophones qui sont en situation minoritaire.

Ils représentent à peine 2% de l’effectif total de la région et habitent pour la plupart dans le territoire francophone de Vancouver. Cette ville célèbre a eu à abriter plusieurs sommets de l’organisation internationale de la francophonie. L’Île-du-Prince-Édouard abrite un nombre de francophones estimé au voisinage de 6.000.

La province du Manitoba a officiellement sur son territoire une population francophone estimée à 47.000 habitants. Quant à la Nouvelle-Écosse, elle possède une minorité francophone d’environ 34.000 habitants. C’est beaucoup plus que la population francophone de la Saskatchewan qui est estimée à 18.000 habitants.

La province de Terre-Neuve-et-Labrador est celle possédant le plus petit nombre de francophones parmi les provinces canadiennes. Il existe juste 3.000 habitants francophones dans cette région.

La francophonie au sein des territoires canadiens

La république du Canada étant un État fédéral est composée de provinces, mais aussi de territoires. Les trois territoires canadiens sont le Yukon, le Territoire du Nord-Ouest et le Nunavut. Ils sont essentiellement anglophones et possèdent un milieu minoritaire francophone.

Le Territoire du Nord-Ouest comprend environ 1.500 habitants francophones pendant que le Nunavut en possède 800 approximativement. Avec près de 2.000 citoyens francophones, le Yukon est le territoire le plus francophone du Canada. Les habitants ou citoyens francophones sont des ressortissants qui comprennent parfaitement le français ou l’ont comme langue maternelle.

La dualité linguistique canadienne est notée dans toutes les régions du pays, mais les taux de bilinguisme sont différents. Le caractère bilingue de cette nation reste toutefois un atout et la convivialité entre anglophone et francophone est excellente. Il existe au Canada un commissaire aux langues officielles qui régularise les situations de crises entre anglophones et francophones.

En somme, le Canada est un pays bilingue ayant deux langues officielles : l’anglais et le français. La population francophone représente la minorité et celle anglaise forme la majorité. Le Québec est la province canadienne abritant le plus grand nombre de francophones suivi de l’Ontario et du Nouveau-Brunswick.