Quelle est la province la plus riche du Canada ?

Le Canada

Le Canada est un vaste territoire bordé à l’est par l’océan Atlantique et à l’ouest par l’océan Pacifique. Le pays compte parmi les plus développés du monde. Il est situé en Amérique du Nord compte dix provinces qui participent activement à sa croissance économique.

Certains territoires du Canada sont par ailleurs plus puissants que d’autres au vu de leur PIB (Produit Intérieur Brut). C’est le cas de l’Ontario qui détient d’ailleurs actuellement le titre de « Province la plus riche du Canada » avec un PIB estimé à plus de 810 millions de dollars canadiens en 2017. La vie au Canada est également agréable, notamment grâce aux paysages aussi beaux que variés.

 

La province de l’Ontario

Pour visiter la province d’Ontario n’oubliez pas de solliciter un AVE – c’est l’autorisation de voyage électronique du Canada avec lequel vous serez pouvez faire des visites multiples.

Parmi les provinces et territoires du Canada, l’Ontario, autrefois appelée Haut-Canada, se trouve dans la partie centre-est et s’étend sur une superficie de plus de 1 075 000 km². Cette province canadienne compte par ailleurs plus de 14,5millions habitants en 2019, ce qui donne finalement une densité de 14 habitants par km². Cela fait d’elle la plus peuplée de la carte du Canada.

La ville de Toronto est la capitale d’Ontario mais cette dernière abrite aussi la capitale du Canada : Ottawa. Plusieurs langues officielles y sont pratiquées. L’anglais reste la langue la plus utilisée de la province toutefois, il est aussi possible d’y rencontrer des personnes qui parlent italien ou encore allemand. Les Franco-ontariens, c’est-à-dire ceux qui parlent français, quant à eux, ne représentent qu’une maigre proportion de la population canadienne dans cette zone.

Cette province canadienne est majoritairement composée de terre ferme. Toutefois, près de 15 % du territoire est tout de même recouvert d’eau. Cette région du pays possède d’ailleurs aux alentours de 250 000 lacs. Ce nom signifie même « grand lac » en Huron, la langue des Amérindiens qui y vivaient dans le passé.

Les plus beaux paysages de l’Ontario

La ville canadienne d’Ontario est également le foyer d’un contraste paysager impressionnant avec les chutes d’eau, les falaises ou encore les rocheuses. La zone abrite également de nombreux sites naturels extraordinaires comme le parc national de la Pointe-Pelée où vous pouvez faire la rencontre d’une faune diversifiée. La longue passerelle en bois qui traverse les marais représente aussi une attraction remarquable dans cet endroit.

C’est également dans cette région que se trouvent les célèbres chutes du Niagara. Ce site est surtout apprécié pour le cadre merveilleux qu’il offre et le débit d’eau de 2 500 m3/s qui est à l’origine d’une fumée impressionnante aux alentours. Il assure d’ailleurs la production d’énergie dans plusieurs zones.

Il y a également le parc national de la Péninsule-Bruce, l’île Manitoulin ou encore le Parc Ontario qui promettent la découverte de faune et flore diversifiées ainsi que des paysages à couper le souffle. En bref, l’Ontario est un endroit représente le Canada pour son côté authentique, que les amoureux de la nature et les aventuriers doivent voir au moins une fois dans leur vie.

La vie en Ontario

Le revenu par habitant en Ontario figure parmi les plus élevés du pays, ce qui n’est pas surprenant étant donné son titre de « Province la plus riche de Canada ». Le pourcentage de chômage est par ailleurs de 6 % en 2019. La qualité de vie y est donc bonne d’un point de vue global. Les rues sont propres et le taux d’insécurité est faible. Par contre, le coût de la vie ontarien est réputé pour être assez élevé.

Cette province est aussi l’un des plus grands émetteurs de gaz à effet de serre par habitant de la planète. Le Programme de Plafonnement et d’Échange de l’Ontario a ainsi été établi afin de remédier à cela et limiter les impacts sur le changement climatique. Les entreprises et les foyers sont concernés par cette mesure.

Ontario et le cannabis

Le gouvernement de l’Ontario, dont le chef est le Premier ministre provincial, autorise actuellement la consommation de cannabis à titre récréatif et médical. Plusieurs règles ont cependant été établies pour protéger les jeunes enfants ainsi que les intolérants.

La possession de cannabis est avant tout réservée aux plus de 19 ans et limitée à 30 g par personne pour un usage récréatif. Il est interdit de fumer dans les écoles, les endroits destinés aux enfants et dans les lieux publics et clos. Vapoter dans les rues ou encore les résidences est par contre autorisé. Il est même possible de cultiver les plants sous certaines conditions.

Les activités économiques de l’Ontario

La province d’Ontario est surtout réputée pour ses activités industrielles qui ravitaillent surtout les États-Unis. La foresterie ou encore l’agriculture entrent cependant en jeu pour lui assurer sa place de « Province la plus riche du Canada ». Par ailleurs, le tertiaire représente plus de 75 % de son économie.

Le tertiaire

Les services publics et particuliers ainsi que le commerce représentent la plus grande partie du tertiaire de l’Ontario. Les activités financières notamment la bourse viennent ensuite s’ajouter à cela pour renforcer la puissance de ce domaine. Près de 80 % de la population ontarienne travaillent en outre dans cette branche.

Les industries

L’automobile

Plusieurs entreprises de fabrication de véhicules japonaises et américaines se sont implantées au Canada notamment en Ontario ces dernières années. Ces activités représentent une proportion importante de ce type d’activités de la province et même du pays. Les produits sont majoritairement destinés aux Canadiens cependant, une partie est tout de même destinée à l’exportation vers les États-Unis.

La construction

Le bâtiment a une grande influence sur l’économie générale de cette province la plus riche du Canada. De nombreuses entreprises œuvrent actuellement dans ce domaine et leur puissance est prouvée par les multitudes de gratte-ciel et de bâtiments qui s’exposent sur le territoire, notamment à Toronto.

Les autres sources de revenus

Enfin, les domaines pharmaceutiques, de biotechnologies, de communications et de technologies d’informations ont un rôle important dans la croissance économique de la province. Ontario compte d’ailleurs parmi les territoires qui emploient le plus grand nombre de personnes dans la fabrication , aussi bien au Canada et aux États-Unis.

  • L’exploitation minière en Ontario

L’exploitation minière influe sur la puissance économique de l’Ontario. Cette province du Canada est d’ailleurs l’une des capitales mondiales, s’agissant du nickel et d’éléments du même groupe que le platine. Elle fournit aussi de l’or, du zinc, de l’argent ou encore des minéraux non métalliques et des matériaux de construction. Enfin, l’exploitation pétrolière est surtout localisée dans le sud du territoire.

  • Le domaine agricole en Ontario

Les terres cultivées recouvrent moins de 10 % du territoire canadien. La majorité des parcelles de catégorie 1, donc de qualité supérieure, se trouvent dans cette province canadienne. Cette dernière est d’ailleurs responsable de près de 25 % du revenu du pays dans cette catégorie grâce aux nombreuses fermes localisées dans la région. Les activités de vente se concentrent surtout sur l’élevage de bovins, de porcins et de volailles ainsi que sur les cultures de maïs, soja, céréales ou encore orge.

  • Les forêts dans la province la plus riche du Canada

Les activités autour des forêts constituent un élément clé de l’économie de l’Ontario étant donné qu’ils recouvrent plus de 60 % des terres. Plusieurs dizaines de milliers de personnes y sont employées et ces forêts sont à l’origine de centaines de milliers d’autres professions dans cette branche. Les ressources exploitables sont nombreuses sur le territoire notamment l’épinette, le peuplier ou encore l’érable dont la feuille est même représentée sur le drapeau canadien. Les produits sont principalement exportés aux États-Unis, mais aussi vers d’autres pays puissants comme le Royaume-Uni, la Chine ou encore le Mexique.

 

La ville de Toronto

De nombreuses études ont démontré que la grande ville de Toronto assurait, à elle seule, plus de la moitié du capital économique de l’Ontario et environ le cinquième de celui du Canada. Les experts affirment même qu’il s’agit du moteur économique de la province. Véritable capitale provinciale, cette ville se concentre surtout dans la technologie et possède aux alentours de 60 % du marché de ce domaine dans le pays. Elle mérite donc d’être connue.

Description

Toronto se trouve du côté nord-ouest du lac Ontario. Cette ville est la plus peuplée du Canada avec plus de 2,7 millions habitants en 2016. Les peuples autochtones vivent sur le territoire depuis 10 000 ans environ. Par ailleurs, il s’agit actuellement d’un cosmopolite qui regroupe plusieurs centaines d’ethnies différentes dont l’anglais est la langue officielle. Plus de 150 autres langues sont toutefois utilisées dans la région, dont des langues autochtones.

La ville de Toronto se trouve sur un plateau et offre un paysage prestigieux et moderne composé principalement de buildings, de gratte-ciel et de parcs. Elle est en outre une des villes qui attirent le plus grand nombre de touristes de l’Amérique.

Les attractions ne manquent pas dans cette ville. Les musées, les galeries d’art, les parcs, l’aquarium de Ripley ou encore les lieux historiques qui s’y trouvent ne font que ravir les millions de visiteurs par an. Les hôtels prestigieux qui promettent détente, confort et luxe sont nombreux et la nourriture est bonne. Enfin, les illuminations sont merveilleuses durant la nuit.

Les activités économiques de la ville de Toronto

La finance

Toronto, actuellement appelé ville-monde, doit surtout sa puissance économique du XXIe siècle à la finance. Elle figure en effet parmi les hauts lieux de rencontre des importants acteurs financiers dans le monde. Les cinq plus grandes banques du Canada sont d’ailleurs localisées dans cette région. De puissantes multinationales et entreprises canadiennes s’y sont également établies.

Autres activités

C’est au début du XXe siècle que d’autres activités ont commencé à se développer dans cette grande ville, notamment dans l’automobile. La technologie est également primordiale dans la région. Par ailleurs, les recherches scientifiques et médicales effectuées dans les multitudes de centres hospitaliers de la ville participent à son développement économique. Enfin, l’on peut également citer la cinématographie, les médias, le tourisme, la restauration, la construction, l’aérospatial et l’informatique.

 

La province de Québec

Description

Le Québec est la deuxième province la plus riche du Canada avec un PIB de plus de 412 millions de dollars canadiens en 2017. Il se trouve dans la partie est du pays et sa capitale porte également le nom de Québec. Il s’agit d’un territoire francophone dont Montréal, la métropole, fut la deuxième ville francophone du monde en 2018.

La province s’étale sur une superficie d’un peu plus de 1,54 million de km² composée majoritairement de terre. L’eau ne recouvre en effet que 11,5 % du territoire. Le Québec compte plus de 8,5 millions d’habitants dont la langue officielle est le Français. Cela résulte probablement du fait que la majorité d’entre eux sont issus des immigrants francophones de la Nouvelle-France du XVIIè siècle. Une minorité parle tout de même l’anglais dans cette province francophone.

Les attractions de cette partie du Canada francophone sont nombreuses et pour tous les goûts. Il y a par exemples les plaines d’Abraham où sont par exemple exposées les batailles de 1759-1760. Les Musées des Beaux-Arts, le projet vertical ou encore l’observatoire de la Capitale attirent également les touristes.

L’économie du Québec

  • Les services

Les services figurent parmi les plus grandes forces économiques de ce territoire du Canada français. Il est en effet responsable de près de 75 % du PIB nominal de la province en 2018.

  • Le commerce

Le commerce figure également parmi les plus grandes activités économiques du Québec. Cette province majoritairement francophone est surtout fournie par la Chine et les États-Unis, mais ces deux pays représentent aussi ses plus importants clients en termes d’exportation sur le marché mondial actuel. Elle est toutefois ouverte aux relations commerciales avec d’autres régions comme celles de l’Union Européenne.

  • La technologie

Par ailleurs, le Québec est l’un des leaders mondiaux dans le domaine des technologies de pointe notamment l’aérospatiale, la communication ou encore la pharmacie. Une part importante de la population québécoise travaille d’ailleurs dans le domaine scientifique et technologique.

  • L’exploitation des ressources naturelles

Enfin, cette deuxième province la plus riche du Canada possède de nombreuses ressources naturelles qu’elle a déjà exploitées bien avant l’émergence des usines et du tertiaire. L’exploitation minière de ce territoire provincial est particulièrement développée et les principaux produits sont l’or, le cuivre ou encore le fer. Les forêts, quant à elles, recouvrent aux alentours de la moitié de cette zone canadienne francophone.

 

En résumé

Les activités économiques diversifiées de l’Ontario en font la plus riche du Canada et les provinces. Elle doit une bonne partie de ce titre à la ville de Toronto, également appelée ville-monde depuis quelques années. Cette dernière se distingue surtout par son architecture moderne et représente une des plus importantes places financières du monde. D’autres provinces et territoires possèdent cependant un PIB supérieur à 100 millions de dollars canadiens. Il s’agit du Québec, de l’Alberta et de la Colombie-Britannique.