Quelle est la monnaie utilisée au Canada?

Il est important de prendre des renseignements sur l’économie d’un pays avant de s’y rendre avec votre Visa Canada. La politique monétaire de certains pays n’est pas stable, et elle est parfois difficile à comprendre. C’est la raison pour laquelle il serait par exemple judicieux de s’informer, sur la monnaie canadienne avant de partir en voyage au Canada. Étant un beau pays très convoité, le Canada accueille de nombreux touristes et d’immigrants chaque année. La monnaie utilisée dans ce pays est le dollar canadien. Étudier de fond en comble cette monnaie peut être utile, pour faire son programme et ses prévisions budgétaires.
 

Qu’est-ce que le dollar canadien ?

Le dollar canadien (cad) est la monnaie officielle utilisée au Canada. Elle a été créée en 1935 et existe sous deux coupures à savoir : les coupures sous forme de billets de banque, et les coupures sous forme de pièces de monnaie. À l’instar d’autres devises étrangères comme l’euro, cette devise locale est divisée en 100 cents.

Les billets qui existent sont ceux de 5, 10, 20, 50 et 100 dollars canadiens. Ils se distinguent selon leurs aspects, leurs dimensions et leurs couleurs. En ce qui concerne les pièces, il y en a pour 0,01, 0,05, 0,10, 0,25, 0,50, et 1,2 dollar canadien.

Sur chaque billet et chaque pièce, une personnalité est représentée. Il s’agit notamment d’Élisabeth II, du Sir Robert Borden, de William Lyon Mackenzie King, du Sir Wilfrid Laurier et du Sir John Alexander Macdonald. Ces personnes ont particulièrement marqué l’histoire du Canada.

De plus, certains symboles figurent sur les coupures. C’est le cas du castor, de l’ours blanc, du caribou, de la feuille d’érable et des armoiries du pays. Par ailleurs, le Canada est un pays où il est facile de faire ses achats avec la carte bancaire. D’ailleurs, c’est ce qui est recommandé pour les transactions plus ou moins importantes.

Néanmoins, il faut s’attendre à être prélevé sur chaque opération par les banques. Plus intéressants, les prix des services et des marchandises ne tiennent pas compte des taxes en vigueur. C’est pourquoi il est de coutume de laisser environ 15 % de pourboire, quand on se rend dans un restaurant.

Ceci est valable également chez le coiffeur, ou lorsqu’on prend un taxi. En réalité, le pourboire fait partie du salaire des employés déjà trop dérisoire. Ce ne serait pas bien vu de partir sans laisser quelque chose. Toutefois, lorsque le service n’est pas bien fait, il est possible de donner une somme inférieure à 15 %.

Comme c’est le cas dans plusieurs autres pays développés, les cours des devises sont sujets à des fluctuations des taux de change. Voilà pourquoi il est conseillé d’avoir fréquemment recours à un convertisseur de devise, pour faire les conversions selon les taux de change en vigueur.
 

Les moyens d’obtention du dollar canadien

Obtenir du dollar canadien n’a rien de difficile. En premier lieu, il est possible de demander à sa banque de convertir ses dollars US ou autres devises au meilleur taux de conversion avant de prendre le départ. En second lieu, on peut attendre d’être sur place avant de penser à convertir ses monnaies.

En effet, il est à noter que l’opération de conversion de votre argent vers une monnaie étrangère peut prendre du temps. La patience doit donc être de mise. Plus encore, des frais de conversion élevés s’appliquent généralement si l’échange est fait par une institution financière au Canada.

De ce fait, une comparaison de plusieurs bureaux de change est conseillée pour trouver le moins cher. Ils sont souvent situés près des aéroports et des lieux touristiques. Cependant, il existe des solutions beaucoup plus pragmatiques. Ainsi, l’on peut se rendre directement dans un guichet automatique pour faire un retrait. De même, les provinces anglophones abritent des systèmes appelés ATM.

Concernant les commissions, celle standard est fixe. La commission variable, quant à elle, s’applique en fonction du montant retiré. En plus, il y a des banques qui prennent 2 ou 3 dollars de commission additionnelle.

La bonne nouvelle, c’est que toutes les cartes de paiement sont acceptées, et cela, sans exception. C’est pourquoi il est important de s’assurer que sa carte n’est pas expirée avant de prendre le départ.

En outre, il est judicieux de garder dans un endroit sûr, tous les reçus de conversion de devises et de retraits. Ils sont souvent réclamés lorsqu’on veut faire des échanges pour le retour au bercail.
 

Les banques disponibles au Canada

L’ouverture d’un compte bancaire est la première chose à faire lorsqu’on souhaite séjourner plus de 6 mois. En fait, peu importe le pays de destination, cela est indispensable. C’est pratique et ça permet de sécuriser ses finances.

Pour cela, les banques canadiennes ont rendu l’ouverture des comptes très faciles pour leurs clients. L’objectif est de permettre aux étrangers d’avoir facilement accès à leur argent. En effet, avoir un compte en banque dans le pays permet d’éviter les prélèvements à chaque utilisation de sa carte de crédit.

Par ailleurs, les personnes qui ont une activité rémunérée surplace n’auront pas d’autres options. Leur rémunération sera versée directement dans leur compte. Il en est de même pour ceux qui seront obligés de louer un appartement. Les individus qui feront des abonnements internet et téléphoniques et internet ne sont pas épargnés.

Pour choisir sa banque, il est convenable de prendre des renseignements auprès d’un banquier dans différentes banques. Toutes les informations recueillies seront utiles pour choisir la plus qualifiée. Les institutions financières, présentes sur le territoire, donnent la possibilité d’ouvrir des comptes à distance. Il y a aussi certaines faveurs qui sont accordées. Ainsi, on peut bénéficier d’une réduction ou d’une exonération des tarifs sur une période donnée.

En outre, les principales banques du pays sont :

  • La Banque Nationale du Canada ;
  • La Banque Royale du Canada ;
  • La Banque de Montréal ;
  • La Banque Scotia ;
  • La Banque Toronto-Dominion ;
  • La Banque Laurentienne du Canada.

 

La Caisse Desjardins est une coopérative qui est très populaire. Elle offre des services financiers et elle peut être classée parmi les principales banques du pays. Cependant, certaines banques internationales s’imposent également dans la région. C’est le cas de la HSBC, de la Société Générale Corporate et Investment Banking, de la Citibank et de l’American Express.

En somme, il est indispensable de prendre certains critères en compte pour ouvrir un compte en banque. Pour commencer, il convient de déterminer la position de la banque dans le pays par rapport à sa position. Ensuite, il faut comparer les coûts des services bancaires, des tarifs et des différentes commissions par banque. De plus, l’on doit clairement identifier ses besoins et opter pour l’institution financière qui y répond le plus.
 

Comment gérer ses finances pendant son voyage au Canada ?

Le coût de la vie au Canada n’est pas si élevé que celui en France. La prévision budgétaire de chaque personne peut être faite en fonction de son mode de vie. Toutefois, il serait astucieux d’avoir de l’argent en liquide avant son départ pour les premières dépenses. Il s’agit des dépenses liées au taxi, à la nourriture aux pourboires, etc.

En revanche, la plus grosse partie du budget doit être en chèques. Les travelers cheques sont d’ailleurs reconnus pour leur sécurité et leur caractère protecteur.

En effet, les travelers cheques sont pratiques pour les voyageurs. Grâce à un coup de fil, on peut demander à le remplacer s’il est perdu ou volé. De plus, il est possible d’encaisser son argent à la banque, au bureau de poste ou au bureau de change. Mieux encore, aucune date d’expiration ne figure sur eux. Ce qui signifie qu’on peut les garder aussi longtemps qu’on le souhaite sans se faire le moindre souci.

Par contre, les cartes de crédit sont beaucoup plus protocolaires. Certains voyageurs arrivent à destination sans pouvoir utiliser leurs cartes. C’est pourquoi il est indispensable de prévenir sa banque avant de voyager, pour éviter le risque de voir sa carte bloquée. De même, rassurez-vous que la carte est fonctionnelle à l’international avant de partir.

Et si le coeur vous en dit, vous pourrez visiter les USA avec un ESTA USA, mais attention, la monnaie change ! Prévoyez