Comment visiter le Canada pour Affaires ?

Comment visiter le Canada pour Affaires ?

Que vous soyez au Canada pour affaires ou pour un séjour de plaisance, vous devez prouver au service de l’Immigration canadienne la raison de votre visite. Pour cela, vous devez présenter les documents exigés en fonction du type de votre séjour. Si vous venez dans le pays pour affaires, vous avez besoin soit d’un Visa de visiteur soit d’une AVE. Découvrez les démarches et les règlements canadiens en vigueur pour un visiteur d’affaires.

Qui sont les visiteurs commerciaux à destination du Canada ?

La demande de Visa de Visiteur pour le Canada est une démarche administrative assez longue. Pour cela, il faut bien préparer votre voyage d’affaires et vous y prendre au moins un mois avant la date prévue de départ. En tout cas, un visiteur d’affaires est un ressortissant étranger qui vient au Canada pour représenter ses activités commerciales sur le plan international. Il peut également s’agir de réunions, de colloques ou encore d’évènements entre collaborateurs.

Le visiteur d’affaires doit prouver aux services de l’immigration canadienne qu’il va revenir dans son pays de départ à la fin de son séjour. Les consulats canadiens ont besoin des documents qui attestent votre voyage d’affaires sur place. Une fois que votre dossier est complet, vous pouvez présenter votre demande de Visa de Visiteur pour un séjour d’affaires sur le territoire. Par ailleurs, vous pouvez venir pour des formations suite à l’invitation d’une entreprise partenaire.

Avez-vous besoin d’un Visa de Visiteur ou d’une AVE ?

En règle générale, un visiteur d’affaires étranger doit présenter un Visa à l’entrée des frontières d’un autre pays. Pour le Canada et comme tout autre pays, les accords entre les services de l’Immigration de différents pays allègent les démarches pour un séjour de moins de 90 jours. L’AVE ou l’Autorisation de Voyage Électronique vous permet ainsi d’entrer dans le pays sans demander un Visa de Visiteur. Pour en bénéficier, il faut que votre pays d’origine fasse partie de la liste des pays membres du programme.

Certains accords offrent la possibilité de visiter un autre pays sans besoin de Visa ni d’AVE, tel est le cas des citoyens américains et des résidents permanents aux États-Unis. Les pays tels que la France, l’Allemagne, le Japon ou encore la Belgique sont éligibles à la demande d’une AVE. Cette autorisation officielle de voyage s’obtient facilement en ligne et en quelques minutes. Cela implique un gain de temps énorme et moins de stress pour la préparation de votre séjour.

Quelles sont les procédures légales pour une demande de Visa de Visiteur ?

Une fois que vous avez à portée de main tous les documents requis pour une demande de Visa Canada, vous pouvez présenter votre dossier aux services de l’immigration. Aujourd’hui, vous pouvez faire la demande de Visa en ligne sur le site officiel des autorités compétentes. Il s’agit plus précisément de remplir un formulaire qui renseigne tout sur vos données biométriques et les raisons de votre visite commerciale sur le sol canadien. Les documents sont également envoyés en ligne, vous n’avez pas à vous déplacer.

Cependant, vous pouvez faire votre demande auprès d’une Ambassade canadienne de votre région. Pour cela, vous allez remettre en main propre les documents obligatoires sur votre activité professionnelle et surtout les pièces justificatives telles que les lettres de correspondance et les lettres d’invitation venant des collaborateurs canadiens. En effet, l’entreprise doit rédiger une lettre qui atteste la nature commerciale de votre visite. Il en est de même pour les évènements d’affaires.

L’AVE : la meilleure alternative à la demande de Visa de Visiteur

 

Si votre pays fait partie des pays éligibles à l’AVE, vous pouvez visiter le Canada, peu importe le motif de votre séjour sans Visa. Il s’agit d’une autorisation officielle de voyage qui est validée en quelques minutes. Elle a la force d’un Visa de Visiteur et vous pouvez légalement entrer sur le sol canadien. Entre autres, elle ne coûte pas cher et vous n’avez pas à attendre des semaines le résultat de votre demande de Visa.

L’AVE est un programme d’exemption de Visa canadien qui permet aux citoyens membres de voyager avec facilité. Le but d’un tel programme est de faciliter les échanges avec le Canada et un séjour d’affaires ne peut que développer l’économie du pays. Attention, au-delà de la date d’expiration de votre autorisation de séjour, vous ne pouvez plus rester au Canada. D’ailleurs, plusieurs conditions supplémentaires sont demandées pour profiter de l’AVE.

Une demande de Visa en Ligne : un gain de temps pour le visiteur d’affaires

Les hommes et les femmes d’affaires sont des personnes qui ont des programmes chargés. Une visite commerciale au Canada avec un Visa de Visiteur nécessite une longue attente auprès du consulat. La demande de Visa en Ligne constitue un progrès aux multiples retombées positives : vous gagnez du temps avec les déplacements et les va-et-vient auprès d’une Ambassade canadienne. Les documents doivent être complets avant de valider votre souscription. Le résultat de votre demande est accessible via le site et votre compte est mis à jour à votre demande. Vous savez instantanément si votre demande de Visa a été acceptée.

La demande de visa en ligne est une démarche qui consiste à fournir toutes vos données biométriques notamment votre empreinte digitale et une photo validée en ligne. Ces données vont être insérées dans le document correspondant au Visa de Visiteur accordé qui est également biométrique. L’agent au service de l’immigration lors du passage à la frontière canadienne lira toutes les informations concernant votre visite dans le pays. Le Visa de Visiteur remplace l’AVE pour un séjour de plus de 90 jours.

Quels sont les interdits pour une visite d’affaires au Canada ?

Un séjour d’affaires doit être en rapport avec une activité commerciale que vous exercez également dans votre pays. Pour cela, vous devez prouver votre visite au Canada par le biais de documents authentiques et des lettres d’invitation. En tant que visiteur commercial, vous n’avez pas le droit de chercher du travail dans le pays ni de contracter une prestation rémunérée. Votre visite d’affaires doit remplir toutes les conditions requises pour être classée dans cette catégorie.

Si des preuves et des pièces manquent au dépôt de votre dossier, vous risquez un refus de la part des autorités canadiennes. Vous ne devez en aucun cas avoir des activités autres que ce que vous avez détaillé en tant que motifs de votre séjour. Les visites touristiques et de plaisance sont, bien entendu, autorisées lors de vos temps libres. Toutefois, elles sont secondaires et n’ont pas besoin d’être détaillées pour une demande de Visa de voyage d’affaires pour le Canada.

Qui peut visiter le Canada sans Visa ?

Qu’il s’agisse d’un voyage d’affaires ou touristique vers le Canada, certains pays comme les États-Unis n’ont pas besoin de présenter de Visa ni d’AVE à la frontière. Il faut également connaître les règlements sur l’immigration selon le moyen de transport emprunté. À noter que l’AVE n’est valable que pour les visiteurs  en provenance de vols internationaux. Pour les autocars, les voitures, les trains ou encore les navires de croisière, la présentation d’un Visa de Visiteur est obligatoire.

Pour de plus amples informations – notamment sur la liste des pays exemptés de Visa ou encore éligibles à l’AVE -, vous pouvez consulter le site officiel du service sur l’immigration canadienne. Vous pouvez également venir et demander les renseignements auprès du consulat de votre ville. Dans tous les cas, cette première démarche vous permet de connaître et réunir les documents officiels, les titres de voyages ou encore les lettres d’invitation un séjour d’affaires.