Comment faire pour se rendre au Canada ?

L’entrée au Canada comme dans tous les autres pays du monde nécessite l’entreprise de quelques formalités importantes. Il faudrait posséder certains documents de civilité puis obtenir auprès des autorités canadiennes une autorisation de voyage et de séjour. Le processus à entreprendre pour effectuer un voyage au Canada dépend du but du séjour et du statut du voyageur. Les démarches nécessaires pour entrer au Canada dépendent également du chemin d’entrée et du type de voyage. Il s’avère donc assez judicieux de connaitre en amont les procédés pour rejoindre le territoire canadien en fonction de son statut.

Les exigences d’entrée sur le territoire canadien

Pour accéder au sol canadien, tous les ressortissants étrangers doivent posséder un passeport valide. Ce titre de voyage obtenu auprès des autorités du pays d’origine doit être valable tout au long du séjour. Les citoyens canadiens désirant revenir au Canada après un séjour à l’extérieur doivent avoir également un passeport canadien valide.

L’utilisation de faux passeport ou de passeport expiré est illégale et peut conduire à une forte amende ou à une arrestation. D’importants dispositifs sécuritaires sont mis en place par le gouvernement canadien pour détecter tout cas de fraude. En dehors du passeport, l’autre pièce importante pour entrer au Canada est le visa. Les citoyens canadiens sont toutefois exemptés de ce document dans le cas d’un retour au pays.

Pour une entrée par voie aérienne, il est également possible d’être dispensé du visa canadien en étant ressortissant étranger. Il faudrait toutefois être citoyen de l’un des pays exemptés du visa canadien et obtenir une autorisation de voyage électronique (AVE). Cette dernière exigée pour tout arrivée au Canada par avion et sans visa permet essentiellement des séjours de court terme.

Il existe à cet effet une liste de pays dont les ressortissants peuvent obtenir cette autorisation de voyage électronique. Pour vivre au Canada pendant un long moment, l’AVE n’est plus valable, car elle permet un séjour de six mois maximum. Il faudrait dans ce cas obtenir un permis de travail pour travailler ou un permis d’études pour étudier.

Ces différents permis ont également un cours de validité et il faudrait retourner au bercail avant l’expiration du document. Pour rester au Canada de façon permanente, il faudra faire une demande de résidence permanente. Les voyageurs originaires des pays non dispensés du visa doivent obtenir un visa de visiteur pour aller au Canada.

Pour travailler au Canada, ces derniers doivent demander puis posséder un visa de travail. Seuls un citoyen canadien ou un ressortissant étranger possédant une carte de résident permanent peuvent vivre au Canada à temps plein. En dehors des titres de séjour et de voyage, il est aussi important d’avoir un billet retour. Le voyageur prouve ainsi sa bonne foi de rentrer au pays après le séjour.

L’autre exigence pour visiter le Canada ou y travailler est la possession de finances suffisantes pour survivre. C’est un critère prépondérant dans le traitement de toute demande de permis, d’AVE, ou de visa canadien.

Les formalités d’entrées sur le territoire canadien

L’accès au territoire canadien peut se faire par voie aérienne, ferroviaire, maritime ou terrestre. Il est nécessaire d’obtenir les documents nécessaires pour voyager au Canada, mais il est plus important de les avoir sur main. Tout oubli peut engendrer un non-embarquement ou un refoulement à la frontière ou dans les ports et aéroports canadiens.

Toutefois, les démarches pour venir au Canada ne s’arrêtent pas à la possession des documents. Elles continuent dans les transports et au lieu d’arriver sur le sol canadien. Les voyageurs par avion et train doivent remplir une carte de déclaration pendant le trajet. Celle-ci comporte des questions et des informations à renseigner sur le statut du voyageur et sur ses marchandises.

Elle sera ensuite déposée puis examinée avec les autres documents du voyage au poste de contrôle du terminal à l’arrivée. Il est nécessaire de faire toutes les déclarations pour ne pas voir certains de ses effets confisqués par l’immigration. L’inspection des bagages et la vérification des pièces ont également lieu pour les entrées par voie terrestre. Elles se déroulent dans ce cas au poste de contrôle frontalier.

Les voyageurs par voie maritime doivent quant à eux se rendre au lieu de déclaration téléphonique maritime. Dans ce cas spécifique, les contrôles avec le service de citoyenneté et immigration Canada ont lieu par appel téléphonique. Pour un voyage en famille, les parents comme les enfants doivent tous deux disposer des documents nécessaires au voyage.

En dehors de cela, les parents partageant la garde de leurs enfants doivent présenter les documents juridiques du droit de garde. Les personnes voyageant avec des enfants qui ne sont pas les leurs doivent obtenir et garder une autorisation écrite des parents. Il est conseillé de faciliter les formalités en coopérant et en laissant faire le service de citoyenneté et immigration.

Si le voyageur n’en est pas exempté, il doit payer les frais de droits et taxes des bagages.

Comment obtenir les autorisations de séjour pour aller au Canada ?

Un séjour au Canada nécessite l’obtention et la disposition d’une autorisation de voyage. Pour avoir ce précieux sésame, il faudrait déjà être admissible au visa Canada désiré puis en faire une demande. L’admissibilité est fonction des besoins du voyageur et des règlements fixés par le gouvernement du Canada. Il faudra toutefois passer un examen médical et présenter un casier judiciaire vierge.

Les ressortissants exemptés de visa peuvent faire leur demande d’AVE en ligne sur le site officiel dédié. Ils doivent par contre présenter une demande de permis correspondant au but du séjour pour une résidence de plus de six mois. La résidence temporaire peut être obtenue par les étudiants internationaux, les visiteurs et les travailleurs étrangers temporaires.

Pour obtenir une résidence permanente au Canada, il faut figurer dans l’un des cas suivants :

  • Être travailleur qualifié et professionnel ;
  • Être immigrant ayant obtenu un parrainage pour un regroupement familial ;
  • Être investisseur, entrepreneur ou travailleur autonome productif ;
  • Être réfugié déclaré ;
  • Être ressortissant étranger participant à l’expérience internationale Canada ;
  • Être ressortissant étranger admis au programme de désignation des candidats provinciaux.

La demande de visa ou de permis pour un court ou long séjour au Canada se fait à l’extérieur du pays. Il peut s’agir de l’ambassade du Canada du pays d’origine ou du bureau canadien de votre région. Un rendez-vous avec un agent consulaire est recommandé pour bien s’imprégner des démarches à entreprendre pour avoir le visa. En fonction du but et de la durée du séjour, le type de visa adéquat est aussi choisi.

Toutefois, la demande d’autorisation de voyage requiert un dépôt de dossier, dont un formulaire de demande du visa. Il faudra remplir le formulaire et y joindre tous les documents demandés pour maximiser ses chances d’aller au Canada. La liste des pièces à fournir pour la demande dépend du statut du voyageur et du type de visa demandé.

D’importantes informations sont également à renseigner sur le motif du voyage et les finances du voyageur. Le traitement du dossier et des informations fournies permet à l’ambassade et au service d’immigration de délivrer ou non l’autorisation. Un visa ou un permis délivré est apposé sur le passeport. Les voyageurs ayant obtenu l’AVE reçoivent un timbre sur le passeport qui sert d’autorisation de séjour.

En somme, pour se rendre au Canada, il est important de posséder l’ensemble des documents nécessaires au voyage. Différentes démarches et dispositions sont à mettre en œuvre en fonction du motif et de la durée du séjour. Il faudrait aussi prendre en compte le pays d’origine pour savoir si vous pouvez bénéficier d’une exemption de visa ou non.